Organisations Politiques et Economiques Regionales

Reformes_Opep2

4-Face au problème du réchauffement climatique et étant donné que le raffinage constitue un principal facteur de pollution, l’OPEP devra repenser son avenir en développant à titre d’exemple le gaz. Ce nouveau marché énergétique ne salit pas mais est inflammable.

Dans cette même visée, le Cartel exige l’assurance d’un débouché sûr à son pétrole en échange de sa sécurisation des approvisionnements d’autres énergies.

5-Etant donné que l’OPEP ne permet pas la création d’autres organisations concurrentes, elle se trouve dans l’obligation d’augmenter sa production pour éviter que d’autres pays non membres de l’OPEP entrent en scène comme le Brésil. L’adhésion de ce pays à l’OPEP peut produire un grand nombre de barils et assure la survie de ses réserves.

6-De nos jours, les régimes en Orient commencent à s’effondrer affectant négativement l’OPEP. L’instabilité des pays membres notamment les pays arabes entraîne une instabilité au niveau du cota et se répercute négativement sur le taux de production de pétrole de chaque pays membre. Les pays membres doivent résoudre leurs conflits pour éviter toute chance d’avoir de futurs chocs pétroliers et pouvoir continuer à alimenter le marché.

7-En vue d’éviter des problèmes de production dus à l’abandon d’un membre de l’OPEP, l’organisation devra ne pas permettre à un pays membre de quitter en prenant des mesures empêchant sa futur ré-adhésion au sein de cette organisation. A un autre niveau, l’OPEP devrait en doit être toujours prête à toutes ruptures causées par un acteur producteur.

par: michel bourjeily

Be Sociable, Share!

,

Comments are currently closed.