Organisations Politiques et Economiques Regionales

Les organes de l’OCI: les organes principaux

Le Sommet Islamique est l’autorité suprême de prise de décision de l’organisation. Il prend les décisions d’ordre généralement politique, et apporte les moyens de réalisation des buts principaux, ainsi que de toute question inquiétante et menaçante l’intérêt commun du monde Musulman.

Noter que l’idée de la création d’un sommet des chefs d’Etats des pays Islamiques est antérieure à celle de l’organisation elle-même. Elle est lancée premièrement lors du troisième sommet arabe tenu à Casablanca en 1965. Le Roi Faysal de l’Arabie Saoudite se montre favorable à cette nouveauté, insistant sur l’importance de renouer les liens entre les pays musulmans, contrairement au président égyptien Jamal Abdel Nasser, qui la conçoit comme étant un instrument contre les Etats progressistes. Mais suite à la défaite Egyptienne de 1967, le projet de « Sommet Islamique » se concrétise, et voit le jour en 1969.

La même année le Conseil des Ministres des affaires étrangères est également constitué, qui a pour objectif d’examiner les moyens et les voies qui permettent de mettre en œuvre la politique générale de l’OCI, plus particulièrement de suivre l’avancement et l’évolution du processus de réalisation des résolutions adoptées lors des précédents sommets, et d’examiner toutes les question pendantes.

Le Conseil est également responsable de l’élection du Secrétaire Général, et de l’affirmation de la nomination des secrétaires généraux adjoints et des représentants spéciaux, nommés par ce dernier.

Le Secrétariat général constitue un autre organe principal. C’est à la suite de la première conférence Islamique des ministres des affaires étrangères en mars 1970 que la décision de créer un secrétariat général a été prise, chargé d’assurer la liaison entre les Etats membres et de coordonner leur action. Le siège du secrétariat général est fixé à Djeddah, en attendant la libération de Jérusalem, qui un jour deviendra le siège permanent.

Le secrétariat général est l’organe exécutif de l’organisation, chargé d’appliquer les décisions prises mais non-appliquées, ainsi que de préparer les sessions du Sommet Islamique et du Conseil des Ministres, en collaboration avec le pays hôte. Il comprend un secrétaire général, le premier responsable administratif, qui est élu pour un mandat de cinq ans, renouvelable pour une deuxième fois. Conformément aux articles 17 et 18 de la charte finale de l’OCI, il assume de diverses responsabilités.

Enfin, le dernier de ces organes est la Cour Islamique Internationale de Justice (CIIJ). Le troisième Sommet Islamique tenu à Taif en 1981 approuve la création d’une « Cour Islamique Internationale de Justice ». Le projet est examiné l’année suivante, et adopté lors du cinquième sommet en 1987. Ceci dit, malgré cette création tardive, la CIIJ demeure d’une importance primordiale pour l’Organisation. La CIIJ siège à Koweït, et elle est dotée d’un budget autonome.

Pour plus de détails concernant les responsabilités et le fonctionnement de ces organes, consulter les parties suivantes de la charte finale de l’OCI :
-Le Sommet Islamique : chapitre 4
-Le Conseil des Ministres des affaires étrangères : chapitre 5
-La Cour Islamique Internationale de Justice : chapitre 9
-Le Secrétariat Général : chapitre 11
Références :
-Site officiel de l’OCI :
le Secrétariat Général
Les organes principaux
-L’Organisation de la Conférence Islamique : http://www.aidh.org/Biblio/Txt_Arabe/syst-org.htm
-Sommets Islamiques :http://www.medea.be/fr/pays/monde-islamique-general/sommets-islamiques/
-Mohammad Amine EL-MIDANI, Présentation du statut de la Cour Islamique Internationale de Justice

Be Sociable, Share!

, ,

Comments are currently closed.